La vie d' Oswaldo Guayasamín qui peignait et dessinait depuis l'âge de 7 ans, a été de chercher dans l'art, la meilleure manière de raconter l'Histoire (avec tout ce qu'elle implique) et la vie de tous les jours des êtres humains, en particulier des latinoaméricains. Dans son oeuvre "Huacayñan" ("El Camino del Llanto"), il a mis l'accent sur l'interaction entre les races, et les injustices qu'elle entraîne. Dans son oeuvre "La edad de la Ira", qui contient plus de 150 tableaux, il s'est revolté contre les attentats commis contre la dignité des êtres humains lors des guerres et dictatures. Il a aussi peint l'amour et la tendresse dans son oeuvre "La Edad de la Ternura". Son amitié avec Orozco l'a amené à créer des grands murales tels que celui de l'Unesco à Paris. Il s'est inspiré de l'oeuvre de grands peintre tels qu'Orozco, le Greco, Picasso et Goya.